Chute de cheveux précoce : un patient raconte...

Notre patient Ross, originaire de Grande-Bretagne, contacta la Bald Truth Show pour parler de lui, de ses sentiments et de ses ressentis, quand il lui fallut gérer sa chute de cheveux et les émotions intolérables qu’il a ressenties en perdant ses cheveux très jeune. Ross raconta aussi aux présentateurs toutes les recherches qu’il avait menées, tout en louant l’excellence du traitement qui lui fut prodigué, en Belgique, par l’éminent chirurgien membre de l’IAHRS, le Dr Feriduni. Une grande histoire à laquelle beaucoup s’identifieront...

Une traversée de montagnes russes émotionnelles

Ross commence à perdre ses cheveux à 20 ans. 5 ans plus tard, il fait une cure de minoxidil pour éviter que cette chute ne se poursuive. La perte de cheveux ralentit, certes, mais le mal est fait et ne peut plus être réparé. Ross en souffre énormément et perd toute confiance en lui. Les commentaires et les remarques, qu’il intercepte, le paralysent et le blessent profondément. Certaines personnes ne se rendent pas compte du poids de leur paroles et des blessures qu’elles peuvent infliger. Elles ignorent tout de l’enfer traversé par ceux ou celles qui doivent vivre pareille épreuve. En un sens, il est presque normal, hélas, de se sentir ainsi ; beaucoup le savent, l’ont vécu et sont à même de le comprendre.

« De grâce, faites des recherches et informez-vous ! »

Entretemps, Ross se renseigne activement, consulte tous azimuts et finit par opter pour le Dr Feriduni parce que c’est définitivement avec lui qu’il se sent le plus à l’aise. Sachant pertinemment bien qu’une greffe de cheveux représente l’ultime solution, Ross mène deux ans durant des recherches intensives sur toutes les options de traitement, les thérapies et sur les spécialistes, susceptibles d’entrer en ligne de compte. Sa bonne préparation lui permet ensuite d’avoir un entretien ciblé et constructif avec son médecin. Le Dr Feriduni n’hésite pas à poser des questions et à donner des réponses, ni à expliquer à ses patients ou patientes que la chirurgie est effectivement le dernier recours.

« Il est tout simplement inconcevable que des personnes se fassent greffer des cheveux sans savoir en amont qui sera leur chirurgien ni qui les traitera. On dirait vraiment qu’elles se contentent de faire défiler sans réfléchir les flux des médias sociaux et de choisir in fine le médecin ou la clinique meilleur marché ? »
Spencer Kobren, The Bald Truth
« Le Dr Feriduni est un peu la Rolls-Royce de son secteur. C’est l’un des meilleurs chirurgiens au monde. Mais indépendamment de cela, son empathie envers chacun de ses patients ou chacune de ses patientes est absolument époustouflante. Il leur consacre tout le temps dont elle ou il a besoin. J’en ai fait l’expérience moi-même, c’est vraiment un être exceptionnel.
Spencer Stevenson, spexhair.com

La consultation avec le Dr Feriduni a lieu en octobre 2020. Un mois plus tard, Ross reçoit sa FUE avec 2 529 UF, nous sommes en novembre. Au moment de l’entretien, le traitement remonte à 9 mois et Ross est très satisfait des résultats obtenus jusqu’à cette date.

« C’est fou comme les choses ont évolué. Bien qu’il faille comme toujours s’armer de patience, quelle croissance ces dernières six à 8 semaines, dément ! Et savoir que cela va être encore mieux après me rend heureux, ni plus ni moins. »
Ross

Pour lire l’article complet sur la greffe capillaire de Ross, consultez le site de Hairlossexperiences.com (Traitement FUE avec le Dr Bijan Feriduni — 3 529 greffons). L’aide et le soutien que lui ont procuré les histoires d’autres patients et patientes ont décidé Ross à partager son odyssée avec autrui. Une histoire à lire coûte que coûte !

45 ° côté gauche

Vue de face

9 mois après la greffe capillaire FUE

Vilain petit canard ou pas

Quand on lui demande si la phase dite du vilain petit canard l’avait rendu inquiet, Ross répond par un non catégorique.

« Je savais bien que c’était un bon traitement. J’ai quitté la clinique quasi sans douleur et sans bandages sanglants autour de la tête. Le post-traitement fut excellent. Et le Dr Feriduni m’a prescrit du finastéride pour traiter localement la région pariétale et ralentir le processus de la future perte de cheveux. La décision a été sans aucun doute très difficile à prendre l’année dernière. De même qu’il est clair que je devrai encore me faire opérer, le Dr Feriduni me l’a bien fait comprendre. Mais quand le moment sera venu, je sais déjà, avec certitude, qu’il sera l’homme de la situation. »

Pour écouter l’entretien complet, cliquez ci-dessous.

« Cela n’aurait pas pu mieux se dérouler. Le Dr Feriduni est très satisfait des progrès accomplis et affirme qu’ils vont encore évoluer et mûrir au fil des 6 à 12 prochains mois. Je suis déjà ravi des résultats qui ont changé ma vie. D’ailleurs les gens l’ont remarqué et n’en reviennent pas, tellement c’est beau. Cela m’a en outre incité à entamer un programme de remise en forme, et depuis la réouverture de la salle de sport, le 12 avril dernier, j’ai perdu plus de 8 kilos. Je commence vraiment à reprendre confiance en mon apparence. Je suis fin prêt pour vivre un été mémorable, dès la levée des restrictions anti-Covid... Jamais je ne saurai assez recommander le Docteur Feriduni, ça vaut chaque centime déboursé ! »

Ross, 6 mois après sa greffe capillaire

Parlons peu, mais parlons bien !

Comme Ross l’a déjà expliqué, il est vraiment capital de se renseigner avant de se lancer dans une greffe de cheveux. Remplissez le formulaire de consultation en ligne, sur notre site Web, et le Dr Feriduni vous contactera dans un délai d’une semaine environ. Vous recevrez un premier plan de traitement avec un aperçu des coûts, le tout sans engagement. Libre à vous ensuite de nous appeler ou de nous envoyer un courriel pour prendre rendez-vous avec le Dr Feriduni.  

Contactez nous pour plus d'informations 
+32 11 299 790 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.