Domaines spécialisés

Les exigences de plus en plus poussées et les évolutions et progrès incessants, en matière de greffes capillaires, nécessitent une spécialisation du médecin opérant, par ailleurs également exigée pour satisfaire le patient. Une spécialisation dans certaines disciplines conduit à toujours rechercher des solutions et des résultats optimaux - et c'est l'une des raisons pour lesquelles docteur Feriduni et son équipe s'investissent pleinement dans des champs d'activité prioritaires et une spécialisation professionnelle. Depuis 1997, docteur Feriduni se consacre exclusivement à la chirurgie esthétique. Se consacrer à un domaine spécifique aussi exigeant fait de lui un spécialiste en matière de greffe capillaire.

Plus d'informations sur les domaines spécialisés de Dr. Feriduni

1. Ligne capillaire
2. Angles temporaux
3. Densité capillaire
4. La technique "Lateral Slit"
5. La fermeture trichophytique
6. Surgical Hairline Advancement (SHA-lift)
7. Corrections sur des patients déjà subi une intervention
8. Greffe de cils

1. La ligne capillaire

Calquées sur la nature : des lignes capillaires aussi optimales que naturelles

Une greffe capillaire parfaite, tel est le souhait de tout patient – et, bien entendu, aussi, celui de tout médecin opérant. Les points essentiels d’un traitement : configurer un résultat naturel où le traitement ne se voit pas, tout en réservant aux patients une intervention la plus agréable qui soit. La configuration d’une ligne capillaire naturelle est l'un des arguments majeurs et décisifs dans le choix du médecin, car en fin de compte, les patients veulent obtenir un résultat final parfait et indécelable. Ce naturel est le fruit de nombreux facteurs conjugués : la connaissance de différentes techniques, l’expérience, un travail très soigné inspiré par des dons presque artistiques, ainsi qu’une imagination en trois dimensions, permettent de configurer une ligne capillaire qui soit aussi proche que possible des cheveux naturels. Ce faisant, il convient d'observer à la fois les proportions d’un visage et les souhaits des patients.

La beauté pour projet

La beauté, l'esthétique d'un visage, est considérablement influencée par l'harmonie de ses proportions. L'autosatisfaction psychique, mais aussi l’impact sur autrui, le choix du partenaire et les perspectives professionnelles sont très souvent liés au sentiment esthétique et à celui de la beauté. L’attention se porte tout particulièrement sur le visage, l’équilibre harmonieux entre les yeux, le nez, la bouche et les cheveux. Léonard de Vinci avait déjà perçu cette harmonie qui nous paraît belle et esthétique ; il en a tenu compte dans ses études de proportions et l’a traduite dans ce que l’on appelle le nombre d’or. Il en va de même des nombres de Fibonacci, dont le quotient avoisine aussi le nombre d’or – bref : nous voyons une proportion idéale dans un rapport précis entre deux nombres ou grandeurs, et ainsi l’incarnation même de l’esthétique, de l’harmonie et de la beauté.

derdes

Cela vaut pour l’art, l’architecture – et aussi pour la nature, donc aussi pour notre visage et tout particulièrement pour la ligne capillaire qui joue un rôle majeur/décisif dans l’harmonie du visage. Qu’il manque des cheveux dans l’implantation capillaire, et le visage nous paraît aussitôt disgracieux, ce qui explique l’importance capitale de la ligne capillaire. Reconnaître les proportions de bases idéales d’un visage requiert de ce fait un chirurgien capillaire qui non seulement connaît ces principes, mais aussi les comprend et sait les mettre en œuvre – tout en obtenant des résultats naturels, impossibles à identifier comme tels.

 

2. Les angles et les pics temporaux

Un élément de la ligne capillaire

Encadrant le visage, la ligne d’implantation capillaire latérale contribue de façon prépondérante à l’apparence d’un visage. Elle détermine l’apparence juvénile et, ainsi, la beauté que l’on peut trouver à un visage. En conséquence, le recul de l’implantation et la chute de cheveux, apportée par l’âge, au niveau des tempes dites dégarnies, modifient l’harmonie visuelle d’un visage, de façon décisive. Les personnes concernées jugent souvent leur apparence désavantageuse ; une partie importante d’une greffe capillaire réside donc dans la configuration des lignes capillaires latérales, des angles et des pics temporaux.

On utilise à ces fins des UF isolées, exactement comme dans la configuration de la ligne capillaire supérieure ou médiane, afin d’obtenir une ligne capillaire latérale d’aspect naturel et adaptée au patient. La configuration de ces lignes capillaires latérales pose des exigences élevées au médecin opérant ; au final, ce dernier doit non seulement maîtriser les techniques de greffe capillaire, mais aussi disposer de l’expérience suffisante et d’un talent artistique, pour lui permettre d’obtenir des résultats optimaux, tout en rendant l'intervention invisible.

Résultats

Temporal peaks

 

3. La densité capillaire

Variable d’un patient à l’autre

Par densité capillaire, on entend le nombre d’unités folliculaires par centimètre carré du cuir chevelu. La densité capillaire naturelle moyenne d’une croissance capillaire saine oscille entre 60 et 110 unités folliculaires par centimètre carré. Variant d’une personne à l’autre, la densité capillaire naturelle d'un patient est individuelle, et, de ce fait, difficilement imitable lors d’une greffe capillaire. On a pour objectif la greffe esthétique de cheveux, de façon à ce que le résultat paraisse le plus naturel possible. Ce faisant, le chirurgien capillaire doit non seulement déterminer la densité capillaire présente, mais aussi tenir compte de la chute de cheveux progressive apportée par l'âge, et l’intégrer à son intervention. Selon la zone, le chirurgien capillaire joue avec différentes densités, afin d'optimiser et de personnaliser le résultat. Cela nécessite beaucoup de temps, de patience, d'expérience et de talent, car en dessous d'une certaine densité capillaire, on obtient sur le plan esthétique un résultat aussi peu satisfaisant que si l'on dépassait une certaine densité capillaire.

Sachant cela, il est logique que le succès et la qualité d’une greffe capillaire sont en grande partie déterminés par le nombre de cheveux transplantés, ainsi que par leur répartition la plus naturelle possible. Plus il y a de greffons disponibles, plus les résultats devraient être naturels. En raison du nombre élevé de greffons, de l’extrême petitesse des racines pilaires (UF) et du caractère spécifique de la technique employée pour préparer les canaux d’implantation (méthode de la fente latérale), on a la possibilité de disposer les greffons encore plus serrés (dense packing) ; ainsi, une seule intervention suffit souvent (philosophie de la session unique).

 

4. La technique lateral-slit

Disposition naturelle des poils

L’utilisation de la greffe en fente latérale permet de créer des canaux de réception, respectant la disposition naturelle des cheveux. De plus, on peut ainsi obtenir une densité capillaire plus élevée, laquelle génère à son tour une apparence authentique et harmonieuse. La méthode de la fente latérale permet d’imiter de façon encore plus naturelle l’angle et la disposition des cheveux. L'utilisation de la technique de la fente latérale se révèle extrêmement avantageuse, surtout dans la zone des lignes capillaires frontales et latérales, où la peau est fine et sensible. L’application de la technique de la fente latérale pose des exigences plus élevées au chirurgien opérant et à son équipe, autant au moment de la préparation des canaux d’implantation que de l’implantation des greffons.

 

5. Suture trichophytique

Procédé de fermeture optimal pour des cicatrices invisibles

La suture trichophytique, tricho en abrégé, est une technique de fermeture des plaies, dont le grand avantage consiste à pouvoir réduire considérablement la cicatrice visible dans la zone de prélèvement. Elle est employée lors d’une FUT, prélèvement d’une bandelette de peau, pour fermer la cicatrice. Les plaies peuvent être fermées de sorte que les cheveux puissent ensuite croître hors de la cicatrice, ce qui rend les cicatrices souvent invisibles. De ce fait, la tricho est parfaitement adaptée à une intervention correctrice sur des patients ayant déjà subi une intervention, à une intervention reconstructrice, et lorsque des patients privilégient une coupe de cheveux courts.

L’emploi réussi de cette technique – qui n’est pas indiquée pour tous les patients – requiert une grande expérience et une connaissance pointue de la technique de fermeture, des propriétés du cuir chevelu et des cheveux, ainsi que de la configuration optimale d’une cicatrice.

TPC

 

 

6. Surgical Hairline Advancement (SHA-lift)

La position de la ligne capillaire n’est pas fixe, elle varie. Subjectivement parlant, elle se situe idéalement ou « normalement » entre 5 et 6,5 cm environ, au-dessus des sourcils. La naissance des cheveux, soit la ligne capillaire, commence généralement à l’endroit où le cuir chevelu à l’horizontale s’incline pour s’abaisser perpendiculairement. La position idéale confère au visage harmonie et équilibre, tout en permettant de coiffer les cheveux facilement.

SHA lift

Un certain nombre de femmes présentent une ligne capillaire ou ligne frontale, haute, d’origine héréditaire. Considérée parfois comme un trait masculin et, ou accusée de vieillir le visage, la ligne capillaire, haute, est souvent mal vécue pour être jugée inesthétique et limiter les coiffures dont la seule finalité consiste, dès lors, à cacher ou à masquer la taille du front estimé trop haut (frange, cheveux lissés vers le bas, etc.). Bien que ne présentant aucun signe de perte de cheveux, ces femmes insatisfaites et malheureuses désirent faire réduire leur front de manière à rendre par là leur ligne capillaire (esthétiquement) plus séduisante.

L’abaissement de la ligne capillaire, féminine, commence par des incisions trichophytiques, irrégulières et aléatoires, entre les cheveux fins de la ligne capillaire frontale, antérieure. Ces incisions traversent les tiges pilaires, mais le bulbe des follicules reste intact. La méthode trichophytique permet aux cheveux de continuer à pousser au travers de la cicatrice, tout en cachant ainsi cette dernière qui deviendra quasi invisible au fil du temps. Avec ce procédé, nous essayons de créer une zone intermédiaire, similaire à celle des greffes d’UF. D’où, au final, le parfait naturel de l’implantation et de la ligne capillaires, et la quasi-impossibilité de déceler le traitement. Après les incisions, le cuir chevelu est soulevé et tirer vers l’avant. L’intervention s’effectue sous anesthésie locale, tumescente, afin de réduire au minimum les saignements.
Pour améliorer la laxité du cuir chevelu, on procède à une excavation globale, c’est-à-dire que l’on sépare le cuir chevelu des muscles situés dessous et du tissu de soutien. Cette procédure est rapide et non sanglante. Ensuite, l’on effectue des incisions au niveau du front, là où il est prévu d’implanter la nouvelle ligne capillaire. Puis, l’on déplace le cuir chevelu vers l’avant et l’on retire l’excédent de peau frontale, dégarnie, par des incisions effectuées parallèlement aux incisions trichophytiques en biseau.
La plaie est refermée à deux niveaux : la couche profonde du cuir chevelu est solidement suturée, de manière à bien rapprocher les lèvres de la plaie. La couche supérieure est refermée à l’aide de points très fins, en filigrane. Pour obtenir un résultat esthétique parfait, la plaie est maintenue sans aucune contrainte. Pour finir, on applique un léger pansement que l’on pourra déjà retirer le lendemain, soit le premier jour postopératoire. Le résultat esthétique est visible immédiatement. Les cheveux peuvent être coiffés vers le bas ; hématomes et œdèmes sont quasi inexistants. Habituellement, les fils peuvent être retirés, dès 7 à 10 jours après l’intervention.
La majorité des patients reprennent leurs activités professionnelles et sociales au bout de 4 à 5 jours.

La première préoccupation restant de loin la cicatrice éventuellement visible et inesthétique, il est essentiel de maîtriser parfaitement la technique des incisions trichophytiques, pour exclure pareilles complications ou suites. Une fois les cheveux repoussés et la plaie guérie, on ne pourra pratiquement plus déceler la cicatrice. Toutefois si cette dernière était mal vécue ou jugée trop visible, il est toujours possible de greffer plus tard des cheveux pour y remédier. Dans l’ensemble, ce traitement est très bien supporté par les patients, dont les retours se réduisent à la description récurrente d’une sensation d’insensibilité du cuir chevelu dans la région frontale, laquelle disparait toutefois en moins de six mois. D’autres complications et effets secondaires sont extrêmement rares.

Résultats 

SHA

 

7. Greffes capillaires reconstructrices

Corrections sur des patients ayant déjà subi une intervention

Les raisons de l’échec d’une greffe capillaire sont multiples : cela va des greffes inappropriées aux spécialistes mal formés, en passant par l’absence ou l'insuffisance de compétences spécialisées, le manque d’expérience et d’intérêt pour les techniques et méthodes d’intervention actuelles – et bien souvent un manque de sensibilité du médecin opérant aux bases de l’esthétique et de l’harmonie.
Les victimes sont alors les patients, confrontés aux conséquences d’une greffe capillaire manquée : un aspect artificiel, dû par exemple à une ligne capillaire inadaptée, un mauvais choix de disposition et d’angle d’émergence des greffons, ou encore des cicatrices, sont autant de résultats qui peuvent être améliorés de façon décisive à l’aide de réparations ou de corrections.
Les possibilités de correction de la chirurgie capillaire reconstructrice proposent diverses techniques qui se complètent et se combinent pour conduire aux résultats escomptés.

Résultats

 Repair case Dr. Feriduni

 

 

8. Greffe de cils

Pour des cils longs et naturels

La chute et l’éclaircissement des cils peuvent avoir différentes causes : des maladies, une radiothérapie, des accidents, comme des brûlures, ou encore une sollicitation excessive, induite notamment par le port de cils artificiels, un maquillage permanent, etc. Certaines femmes ont aussi naturellement des cils courts, épars ou clairsemés, et souhaitent des cils longs, denses et naturels. Une greffe, ou une densification des cils, confère aux patients précisément ces cils naturels, et rétablit l’apparence originale, grâce à l’autogreffe capillaire.

Résultats

Dense packing

Remplissez la consultation en ligne

Contactez nous pour plus d'informations 
+32 11 299 790 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.